Une rue de Lausanne au nom d’Elisabeth de Cerjat

La co-fondatrice de la Fondation à l’honneur

Le 24 Heures du 16 mai 2018 annonce que les 4 rues du futur écocartier des Plaines du Loup porteront des noms de femmes… Dont celui de notre fondatrice, Elisabeth Jane de Cerjat, à l’origine de la Fondation Asile des aveugles avec William Hadimand et Frédéric Recordon.

« Le geste est fort, nous dit l’article. Lausanne a décidé d’attribuer les quatre premiers noms de rues du futur écoquartier des Plaines du Loup à des femmes afin de célébrer «leur souvenir et leur importante contribution à la vie de la cité». Il s’agit d’Edith Burger (1906-1948), pianiste et chanteuse, Elisabeth Jeanne de Cerjat (1769-1847), cofondatrice de l’Asile des aveugles, Germaine Ernst (1905-1996), artiste peintre, et Elisa Serment (1865-1957), pionnière du féminisme en Suisse. Cette attribution est soumise à l’enquête publique. »

Lire l’article

Ouverte au progrès et attentive au bien-être des autres, Elisabeth Jane de Cerjat va contribuer tout au long de sa vie tant au progrès social qu’à l’essor d’une science en devenir. Après son opération de la cataracte en Allemagne, elle rencontre le Dr Frédéric Recordon en 1842 pour lui faire part de son désir de venir en aide aux aveugles dénués de ressources. Avec l’aide de William Hadimand, généreux mécène, elle fonde l’Asile des aveugles en 1843.

Dernière modification: