Journée mondiale du don d’organes : la cornée

A l’occasion de la journée mondiale du don d’organes, nous avons posé quelques questions au Dr Michael Nicolas, responsable scientifique de la banque des yeux dans notre hôpital, à propos du don de cornée.

Est-ce que l’on retire tout l’œil pour prélever une cornée ?

Non, on ne retire pas tout l’œil, on prélève uniquement la cornée qui est la partie antérieure et transparente du globe oculaire. Elle transmet la lumière au cristallin et à la rétine. Pour schématiser, on peut comparer la cornée au pare-brise d’une voiture qui a aussi une fonction visuelle et protectrice.

Quelles sont les causes d’une greffe de cornée ?

Il existe plusieurs situations pour lesquelles une greffe de cornée est nécessaire :

  • Il y a les blessures extérieures, qui endommagent une partie de la cornée.
  • Toutes les problématiques d’infections (virus ou bactérie) de la cornée. Lorsque les traitements ne fonctionnent pas totalement, on peut envisager une greffe en dernier recours avant que la cornée ne soit totalement endommagée.
  • Les pathologies cornéennes (kératocône, dystrophie de Fuchs, etc.)

A quel âge, peut-on bénéficier d’une greffe ?

Une personne peut nécessiter une greffe de cornée à tout âge. Néanmoins, comme l’espérance de vie ne cesse d’augmenter, le besoin en greffe augmente avec lui. Plus on vieillit et plus le risque d’avoir des pathologies ou des problèmes cornéens augmente.

Actuellement, on a plus de chance d’avoir besoin un jour d’une greffe de cornée que d’être donneur.

Dr Michael Nicolas

Existe-t-il des contre-indications pour le don ? Par exemple, si je suis myope, hypermétrope ou presbyte ?

Non, les contre-indications sont plus génériques. On va contrôler, par exemple, si le donneur risque de contaminer le receveur par certains virus ou pathologies comme le VIH, les hépatites ou par des pathologies comme certains types de cancers et .

Le don de cornée n’est pas contre-indiqué en cas de pathologies rétiniennes, de glaucome (pression excessive de l’œil), de cataracte (opacification du cristallin) ni même en cas de myopie, de presbytie ou d’hypermétropie. Pour reprendre l’analogie de la voiture, ce n’est pas parce que certaines parties de la voiture sont défectueuses, qu’on ne peut pas réutiliser le pare-brise.

Il y a très peu de problèmes de compatibilité. C’est un avantage considérable par rapport aux autres greffes d’organes. On peut greffer n’importe quelle cornée à n’importe qui !

Dr Michael Nicolas

Comment se déroule un prélèvement de cornée ?

Il y a deux principales étapes :

  • La première est réalisée par l’équipe de coordination des dons d’organes au CHUV. Ils vont s’assurer que la cornée est saine en vérifiant, notamment, les contre-indications mentionnées ci-dessus. Si aucun problème n’est détecté, ils contactent la famille pour obtenir son accord.
  • La deuxième étape est réalisée par l’équipe de la banque des yeux. Une technicienne de la banque effectue le prélèvement. De retour à l’hôpital ophtalmique, la cornée est traitée et mise en conservation environ 30 jours, en maintenant sa température à 31°. Après 10-12 jours de quarantaine (le temps d’obtenir les résultats des sérologies et d’évaluer la qualité de la cornée), elle est disponible pour la greffe.

Quelles sont les innovations récentes ?

Ce sont principalement des améliorations sur la découpe de la cornée. On va essayer de greffer le minimum du tissu du donneur pour diminuer au maximum les risques de rejet. Autrement, il existe des travaux de recherche sur la mise au point de cornées artificielles.


La question du don d’organes arrive généralement à l’improviste. C’est pourquoi il importe de consigner sa décision en faveur ou contre le don d’organes dans le Registre national du don d’organes. Votre inscription vous apporte sécurité et clarté.

Dernière modification: