5'

Merci au Festival Images de Vevey d’avoir rendu des œuvres accessibles aux malvoyants!

A l’occasion de sa 7e édition, le Festival Images Vevey a collaboré pour la première fois avec la Fondation Asile des aveugles. Des maquettes tactiles ont été réalisées par notre Centre technique en adaptation et accessibilité (CTAA) pour que les élèves des classes d’écoles vaudoises intégrant un enfant malvoyant ou aveugle puissent vivre ensemble une expérience multi-sensorielle.

La Fondation Asile des aveugles a collaboré pour la première fois avec le Festival Images Vevey qui a accueilli traditionnellement les écoles de la région avec des visites et des ateliers sur mesure. Cette année, en plus de ces programmes scolaires « classiques », le Festival Images a élargi son offre de médiation pour se tourner vers une pédagogie « 360 degrés ».

L’objectif est d’accompagner les classes intégrant un enfant en situation de handicap visuel afin qu’ils vivent un moment privilégié d’expériences multi-sensorielles et d’émotions partagées où l’on ne voit pas uniquement avec ses yeux. Quatre projets ont été spécialement sélectionnés pour leur potentiel pédagogique sous cet angle spécifique.

Explication d’un portrait à l’aide d’une maquette avec « visage décomposé » des artistes Kensuke Koike et Thomas Sauvin

Différentes maquettes, fabriquées par l’équipe du CTAA du Centre pédagogique pour élèves handicapés de la vue (CPHV), offrent aux élèves malvoyants la possibilité de « toucher » l’œuvre, de la comprendre et de se l’approprier autrement. Pour les élèves voyants, ces maquettes sont l’occasion de se mettre à la place de leur camarade et de comprendre son univers sensoriel.

Le CTAA a ainsi créé des maquettes tactiles des œuvres :

  • Reconstruction of a family de l’artiste Lebohang Kganye qui explore les notions de mémoire et d’identité dans des dioramas, avec les silhouettes de sa famille découpées et animées. Une des photos a été reproduite en maquette 3D en carton et MDF pour que les élèves comprennent les plans successifs du diorama (tableau représentant le volume par des images placées en plans successifs).
  • Une autre maquette composée de MDF, de carrés de tissu (imitation velours), d’argile, de plaques d’aluminium et de moquette permet d’appréhender par le toucher le travail de l’artiste Jean-Marie Donat dans son projet « Rorschach ». Cette installation comprend une collection de paysages montagneux reflétés dans des plans d’eau et renversés à la verticale. La symétrie créée par le miroir de l’eau produit des visuels évoquant des tests de Rorschach, ces taches d’encres symétriques utilisées comme outils d’évaluation de la personnalité.
Explication d’une oeuvre de Jean-Marie Donat à l’aide de la maquette du CTAA

Des pistes de prolongement ont été proposées aux enseignants qui souhaitaient intégrer la visite du Festival à un projet pédagogique en lien avec le Plan d’Etude Romand (PER).

Actrice communautaire dans le domaine de la santé visuelle, la Fondation Asile des aveugles met à disposition son expertise dans le domaine de l’accessibilité aux lieux et à l’information. Notre objectif est de permettre aux personnes en situation de déficit visuel de bénéficier d’un maximum d’autonomie dans l’espace public et d’accéder à de belles expériences culturelles.

Nous remercions le Festival Images pour sa confiance et son engagement à rendre la culture accessible.

Le Festival Images organise tous les deux ans une exposition en plein air dans les rues de Vevey. Entièrement gratuite, la manifestation ouverte depuis le 5 septembre, se terminera le 27 septembre 2020. Cette année, le Festival a retenu le thème de « Unexpected – le hasard des choses » et des dizaines de milliers de visiteurs ont découvert le meilleur de la création photographique contemporaine.

Dernière modification: