2'

Des consultations en toute sécurité à l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin

Depuis vendredi dernier, une nouvelle tente se trouve devant l’entrée de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin. Elle complète le dispositif « anti-CoVID » installé pour assurer la sécurité des patients.

Face à l’augmentation rapide des cas de CoVID dans le canton et fort de son expérience de ce printemps, où il avait été l’un des premiers établissements à mettre en place un contrôle strict des entrées, l’Hôpital ophtalmique de Lausanne réorganise le flux des patients et du personnel pour assurer leur sécurité.

Une prise en charge ophtalmique en toute sécurité

« Après avoir dû fermer plusieurs semaines nos consultations ce printemps, nous nous sommes trouvés face à des personnes atteintes de problèmes oculaires graves. Celles-ci n’avaient pas été traités à temps et risquaient de perdre la vue, explique le Prof. Thomas J. Wolfensberger, chef de service. Nous comprenons ces craintes légitimes de venir à l’hôpital. C’est pour cette raison que nous avons mis en place un nouveau flux particulièrement sécurisé pour nos patients. ». A noter que les collaboratrices et collaborateurs suivent eux aussi un autre parcours pour entrer dans l’établissement.

« Les patients suivant un traitement au long cours (glaucome, rétinopathie diabétique, DMLA) sont souvent âgés. Dès lors, ils doivent se sentir en sécurité et ne pas hésiter à consulter » ajoute le Prof. Wolfensberger.

Des flux patients réorganisés

Devant l’entrée de l’hôpital, un flux distinct est en place pour les personnes ayant rendez-vous pour une consultation et celles venant pour une urgence.

A droite de l’entrée, des containers accueillent deux salles d’attente séparées. L’une pour les accompagnants n’ayant pas le droit de pénétrer dans l’hôpital, l’autre pour les patients des urgences. A gauche, le long de la bâtisse, deux autres espaces temporaires permettent aux patients symptomatiques ou atteints du CoVID de consulter.

Les personnes venant aux urgences reçoivent toutes gratuitement un nouveau masque. Elles sont interrogées en détail sur leur état de santé avant de pouvoir pénétrer dans l’hôpital. Les patients ayant rendez-vous passent directement par le sas d’entrée où une caméra thermique permet de détecter ceux qui auraient une température élevée avant qu’ils ne franchissent l’entrée.

Dans les deux cas, si la personne a des symptômes ou si elle annonce qu’elle est positive CoVID, elle sera auscultée dans l’une des salles d’examen dédiée installée devant l’hôpital.

Toujours d’actualité : la télémédecine et la hotline téléphonique

Rappelons que les urgences de l’Hôpital ophtalmique sont ouvertes tous les jours 24h/24. Afin d’éviter une partie des déplacements à l’hôpital et de minimiser le temps d’attente, l’hôpital offre également une prise en charge urgente à distance dans l’heure sur sa  plateforme de téléconsultation. Mais aussi par l’intermédiaire de sa hotline téléphonique (021 626 81 11). Ce service est disponible du lundi au vendredi de 8h à 17h30.

Dernière modification: