« Ouvre les yeux ! » la web-série qui démonte les clichés

Le mercredi 10 mars 2021, la Fondation Asile des aveugles lançait le premier épisode de sa mini-série « Ouvre les yeux ! » sur les réseaux sociaux. Financée par la Fondation Coromandel, elle a pour objectif de sensibiliser le grand public au déficit visuel, que ce soit par rapport aux préjugés fréquemment rencontrés ou aux comportements parfois maladroits, parfois inappropriés. Pour ce faire, quoi de mieux que donner la parole aux personnes concernées ? Au fil de ces sept courts épisodes (et un épisode bonus !) quatre personnes malvoyantes ou aveugles nous parlent ainsi de leur quotidien.

Tous les mercredis, durant deux mois, Rania Python, Charles-André Roh, Saliou Sangare et Ali Yusuf nous ont expliqué comment ils vivaient au quotidien, que ce soit au travail, dans les transports, au restaurant, en vacances ou encore en amour. Ils se sont prêtés au jeu et ont répondu à d’innombrables questions avec beaucoup de spontanéité.

« Des fois, j’ai presque l’impression de voir »

Rania Python, dans l’épisode « Le handicap visuel »

C’est avec sincérité et une bonne dose d’humour que nos invité-e-s témoignent. Leur capacité d’adaptation peut être déroutante et on s’étonne parfois de voir à quel point ils ne répondent pas aux clichés répandus au sujet des personnes handicapées ! Ces témoignages sont des petites pépites qu’on ne se lasse pas de revoir.

Ce qu’on retient finalement de cette mini-série, c’est à quel point nous sommes toutes et tous différents, qu’on ait un handicap ou non. Il n’y a pas une seule manière d’agir, d’appréhender ou de ressentir les situations. Nos trois invités et notre invitée sont… comme tout le monde! Ils s’adaptent.

Merci pour vos retours !

Les milliers de vues et interactions que les vidéos ont suscitées ainsi que vos nombreux commentaires nous font chaud au cœur. Quelques exemples :

« Un immense bravo aux participantes et participants qui se dévoilent dans toute leur spontanéité et leur naturel ! C’est frais, c’est joyeux, c’est authentique… En bref c’est… tellement humain ! Comme tout le monde ! »  

« Vraiment, j’adore cette série »

« Les vidéos sont justes géniales ! Les personnages trop attachants, les sujets intéressants. Un grand bravo ! »

« Bravo ! Plein de vérité et de vie. Merci à l’équipe et aux participants pour la confiance qu’ils nous ont donné, leur naturel et leur humour désarmants et leur sincérité à partager leur quotidien avec nous. »

Merci à nos quatre invité.e.s

Un grand merci à nos invités, qui n’ont pas hésité à partager publiquement leur quotidien. Cette web-série n’aurait jamais vu le jour sans leur participation et leur enthousiasme !

Rania Python, chargée de communication et gastronome.
Saliou Sangare, employé de commerce et pilote de ligne dans l’âme.
Ali Yusuf, employé de commerce et « love coach ».
Charles-André Roh, romancier, chroniqueur et valaisan.

« Ouvre les yeux ! », les huit épisodes

Vous pouvez visionner les huit épisodes ici ! Pour avoir un avant-goût de ce qui vous attend, retrouvez ci-dessous un petit résumé des thèmes sur lesquels nos invités s’expriment.

Le handicap visuel

Dans le premier épisode, on parle handicap visuel. Comment nos invités le vivent-ils ? Comment voient-ils, rêvent-ils ? Imaginent-ils les couleurs ? Et les rencontres amoureuses, comment ça se passe ?

Au restaurant

Le deuxième épisode porte sur les sorties au restaurant. Comment nos invités se préparent-ils ? Est-il difficile de se repérer ? Comment se passent les interactions avec le personnel ?

« Je ne bois pas…je dois garder le contrôle ! »

Ali Yusuf, dans l’épisode « Les sorties »

Dans la rue

Dans le troisième épisode d' »Ouvre les yeux ! », nos invités nous parlent de leur expérience à l’extérieur. Comment font-ils leurs courses ? Ont-ils des techniques pour éviter les dangers dans la rue ? Comment se passent les interactions avec les gens ?

Les transports

Dans le quatrième épisode, on parle cette fois des transports ! Comment nos invités préparent-ils leurs déplacements ? Est-il facile de prendre le bus ou le train ?  Des aménagements sont-ils prévus ?

« L’ordinateur est devenu mon meilleur ami »

Saliou Sangare, dans l’épisode « Le travail »


Les sorties

Dans le cinquième épisode, nos invités nous parlent sorties. Qu’aiment-ils faire ? Comment ça se passe au cinéma ? En concert ? En soirée ?

Le travail

Dans l‘avant-dernier épisode, nos invités nous parlent de leur formation et de leur profession. Comment leur handicap impacte-t-il leur expérience dans le monde du travail ? Comment s’adaptent-ils, avec quels outils ? Quel est le job de leurs rêves ?

Le saviez-vous ?
Les personnes aveugles et malvoyantes sont des personnes compétentes avant tout. Il suffit parfois de quelques aménagements très simples sur leur lieu de travail pour qu’ils puissent être vos employés, vos collègues à la fois efficients et engagés ! Les entreprises qui souhaitent faire le pas et engager une personne malvoyante peuvent bénéficier d’un accompagnement spécifique pour les accueillir. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur la page internet PORTAILS, une plateforme dédiée à l’orientation, l’insertion et la réinsertion professionnelle de personnes en déficit visuel.

« Tu sais ce qu’il te dit, le gros vieux ? »

Charles-André Roh, dans l’épisode bonus « Imagine-moi »

Les loisirs

Le septième épisode de la mini-série « Ouvre les yeux! » parle des loisirs. Comment se passent les vacances ? Quels sports nos invités pratiquent-ils ? Comment font-ils la cuisine ?

Imagine-moi

Le dernier épisode, « Imagine-moi », est un bonus ! Nos invités essaient d’imaginer à quoi la personne en face d’eux ressemble. Pas trop jeune, pas trop mince, blonde, « plutôt pas mal »…Rires garantis !

Votre soutien nous est précieux. Merci !

La Fondation Asile des aveugles a à cœur d’accompagner les personnes malvoyantes ou aveugles dans leur quotidien à travers son centre pédagogique pour élèves handicapés de la vue, son service social et réadaptation basse vision, son centre technique en adaptation et accessibilité ainsi que PORTAILS, sa plateforme dédiée à l’insertion et à la réinsertion professionnelle.

Un don en faveur de la Fondation Asile des aveugles est un signe de votre engagement et un soutien précieux en faveur de l’accompagnement des personnes en situation de handicap visuel, de la recherche et de l’innovation.

Je fais un don
Dernière modification: