Image d'une apprentie malvoyante en cuisine

Prestations offertes

Évaluation de basse vision

La première demande du patient étant la plupart du temps une aide à la lecture, une première évaluation est faite à ce niveau. En tenant compte des indications de l'ophtalmologue, nous cherchons, aux moyens de tests, le besoin de grossissement dont le patient a besoin. Puis, en respectant au mieux ses habitudes (lecture à une table, dans un fauteuil, au lit, etc.) nous cherchons les moyens les plus appropriés.

Chez la personne malvoyante âgée, la vue est souvent fluctuante, et il est parfois difficile de changer ses habitudes. Pour ces raisons, les moyens auxiliaires sont prêtés quelques jours.

Pour la vision de près, le choix est varié : lunettes avec suraddition, systèmes téléscopiques, loupes à main, loupes sur statif, éclairantes ou non, etc. Les moyens électroniques tels que, par exemple, les appareils de lecture (caméra permettant d'agrandir jusqu'à 20x-25x le texte ou les objets) peuvent également être proposés lorsque les moyens optiques ne sont plus suffisants pour les patients atteints de malvoyance importante.

Pour la vision de loin, des téléscopes ou des jumelles peuvent être proposés. Pour la vision intermédiaire, il existe également des téléscopes, certains types de loupes et des lunettes grossissantes.

De nombreuses personnes atteintes d’un déficit visuel sont vite éblouies. Le service propose une évaluation spécifique et préconise des stratégies, des verres filtrants ou autres moyens auxiliaires afin d’améliorer la fonction visuelle.

Activités de la vie quotidienne

Le but des entraînements aux activités journalières est de permettre à la personne malvoyante ou aveugle de retrouver un maximum d'indépendance et d’autonomie dans son cadre de vie. Les moyens mis en œuvre sont essentiellement d'ordre pratique et visent à compenser au mieux le déficit visuel : stratégies d'exploration, nouvelles manières de faire, organisation et systématisation des activités, entraînement à l'utilisation de moyens auxiliaires, etc. Ces entraînements peuvent être réalisés sur le site de la Fondation ou, selon la situation, au domicile de la personne.

Les domaines d'application sont nombreux :

  • communication
  • orientation dans le temps
  • maniement de l'argent (monnaies/billes)
  • soins personnels
  • prise de repas
  • cuisine
  • ménage
  • couture
  • lessive et repassage
  • loisirs
  • etc...

Locomotion

La locomotion (appelée également orientation et mobilité) a pour but de permettre à la personne malvoyante ou aveugle de se déplacer avec un maximum d'autonomie, de sécurité et de confort dans des lieux connus ou inconnus.

Il s'agit tout d'abord d'évaluer, en collaboration avec cette personne, le déficit visuel et éventuellement l'équilibre, les difficultés d'orientation afin d'adapter l'enseignement aux besoins spécifiques découlant de sa situation.

Des techniques adéquates lui sont ensuite enseignées afin de lui permettre d'informer son entourage sur la manière la plus sûre de la guider. L'enseignement de la locomotion a pour objectifs dans un premier temps de :

  • développer et entraîner des techniques de protection et d'orientation,
  • identifier et utiliser des repères auditifs et tactiles, ou également des repères visuels en cas de malvoyance,
  • mémoriser les repères lors d'un trajet.

Dans un deuxième temps, il s'agit de se familiariser avec la circulation (trafic, signaux sonores des passages piétons) et les aménagements routiers (carrefours, rues) afin d'en mémoriser les spécificités et se déplacer en toute sécurité.

L'apprentissage de l'utilisation des transports publics, bus, métro, trains, ainsi que l'orientation dans les magasins et supermarchés, joue également un rôle important dans la réinsertion de la personne.

L'instructeur peut se déplacer sur le lieu de domicile pour des apprentissages spécifiques tels que le trajet du domicile au lieu de travail ou l'orientation dans un nouvel environnement suite à un déménagement.

Ces prestations s’adressent à toutes les tranches d’âge. 

 

 


Les petits guides de la basse vision

Les petits guides de la basse vision ont été conçus pour améliorer le quotidien des personnes en déficit visuel. On y trouve les bonnes pratiques afin de rendre les espaces public et privé accessibles et sécurisés.

Lire la suite