Examen ophtalmologique

Donner sa cornée

Le risque d'avoir besoin d'une greffe de cornée est supérieur à celui d'être donneur !

La cornée est une mince couche transparente en avant de la couleur de l' œil.  Lorsque la cornée s’opacifie elle doit être remplacée partiellement ou en totalité. La greffe de cornée peut concerner des personnes de tout âge, malvoyantes ou aveugles, suite à un accident, une maladie (acquise ou héréditaire) ou une infection. Les greffes de cornées, de leur nom scientifique kératoplastie, permettent à de nombreux patients de retrouver une bonne vision.

Comment devenir donneur ?

Le premier pas est d'obtenir sa carte de donneur :

Il en va de la responsabilité de chacun de réfléchir au don d’organes et d’en parler avec ses proches. Pensez à avertir votre famille si vous avez subi une opération de l’œil (incluant la chirurgie réfractive). Ne vous auto-éliminez pas ! Il n’y a pratiquement pas de contre-indication, seul un médecin pourra détecter un éventuel défaut à votre cornée.

Questions - réponses

Je ne peux pas donner ma cornée, je suis trop vieux et, de plus, myope !

Faux. Si vous avez entre 16 et 90 ans, vous êtes donneur potentiel,
même si vous êtes myope ou avez subi une opération de l’œil.

Puis-je donner ma cornée de mon vivant ?

Non, le prélèvement de cornée peut se faire qu'en cas de mort cérébrale avérée.

En donnant ma cornée, y a-t-il une chance que je retrouve mon regard sur quelqu'un d'autre ?

Non, seule la cornée est utilisée (mince couche transparente qui recouvre l'œil comme une lentille de contact). C'est votre vision que vous donnez et non pas votre regard. Après l’opération, rien n'est visible, que ce soit au niveau du receveur ou même du donneur. 

Qui peut avoir besoin d'une greffe ?

Toute personne dont la cornée devient opaque ou déformée.

Pourquoi est-il important de donner sa cornée ?

La cornée ne se régénère pas. Son opacité peut entraîner la cécité et ce à tout âge. Le seul moyen de recouvrer la vue est la greffe de cornée. À ce jour, il n’y a pas d’autre moyen de remplacer la cornée, il n’existe pas de cornée synthétique.

Est-ce qu’il y a un haut risque de rejet ?

La greffe de cornée est la greffe avec l’un des meilleurs taux de réussite. Comme la cornée n'est pas vascularisée par des vaisseaux sanguins ou par le système lymphatique, il n'y a pas besoin que le donneur et le receveur soient compatibles.

Où se place la Suisse par rapport aux autres pays ?

En Suisse, il y a 12 donneurs par million d'habitants, contre 24,4 en France et 32 en Belgique. Il y a trois fois moins de greffes par million d'habitants en Suisse qu'aux États-Unis. 

Pourquoi une telle différence ?

Les campagnes d'information sont plus engagées dans les pays européens, d'autre part les différences de législations influent directement sur le statut de donneur. En Belgique par exemple, toute personne inscrite au registre de la population ou registre des étrangers depuis plus de 6 mois est considérée donneur d'organes, sauf s'il est établi qu'une opposition a été exprimée. Ce n'est pas le cas de la Suisse.