Aménagement

Lorsqu’une situation de handicap naît d’un décalage entre les capacités visuelles et l’accès à son environnement, l’ergothérapeute spécialisé en basse vision intervient.

Le lieu de vie de la personne, ses accès, son environnement proche ou tout lieu d’activité peut faire l’objet d’une évaluation précise par l’ergothérapeute. Ce dernier analyse l’installation en éclairage, l’accessibilité des lieux, des appareils électroménagers ou tout autre élément nécessaire à l’autonomie de la personne.

De cette évaluation découlent des essais, des préconisations qui concernent l’éclairage, la mise en place de contrastes, d’aménagements tactiles, augmentant le confort et la sécurité en accord avec les demandes initiales.

Depuis 2017, le service social, réadaptation et basse vision bénéficie d’un lieu exceptionnel pour tester et découvrir un environnement adapté au déficit visuel : le livinglab ou appartement témoin de la Fondation Asile des aveugles. Ce lieu unique en Suisse Romande permet d’explorer les aménagements possibles issus de l’expertise en basse vision du service. Sont présentés entre autres les concepts d’accessibilité autour de la lumière, la complémentarité sensorielle, l’organisation, la sécurité et les contrastes.

Loupe chien
Service social et réadaptation basse vision