Glaucome

Qu’est-ce que le glaucome ?

Première cause de cécité irréversible dans le monde, le glaucome est une maladie oculaire qui touche principalement les personnes âgées. Il se caractérise par la destruction progressive des fibres nerveuses du nerf optique. D’abord c’est la vision périphérique qui est perdue mais dans les stades avancés, la vision centrale est également touchée, fait qui peut conduire à la cécité irréversible. Un diagnostic précoce et le traitement approprié peuvent ralentir l’évolution de la maladie et prévenir la cécité. La plupart des glaucomes sont dus à une augmentation de pression à l’intérieur de l’œil, mais il existe d’autres causes. 

Quels sont les signes du glaucome ?

Au stade précoce, le glaucome passe inaperçu: il n’entraîne pas de douleur et la vision est préservée. Il n’est donc pas facile à détecter, d’où l’importance de se faire dépister régulièrement. 

Lorsque la maladie évolue, le champ visuel se rétrécit progressivement, depuis la périphérie (peu perceptible et peu gênant) jusqu’à la vision centrale qui nous permet de lire et de reconnaître les visages. Non traité, le glaucome entraîne une cécité complète et irréversible.

Quels moyens de dépistage ?

Il est généralement admis qu’environ 50% des cas ne sont pas diagnostiqués, donc ne sont pas traités à temps. Il faut associer plusieurs examens que seul l’ophtalmologue peut interpréter :

  • mesure de la tension oculaire
  • examen du nerf optique
  • champ visuel pour identifier d’éventuelles zones aveugles
  • d’autres examens peuvent être nécessaires au diagnostic

Comment traiter le glaucome ?

S’il n’est pas possible de retrouver la vision déjà perdue, le traitement peut arrêter la progression du glaucome et son évolution vers la cécité. 

Selon les cas, l’ophtalmologue peut prescrire :

  • un ou plusieurs collyres,
  • un traitement au laser ou
  • un traitement chirurgical.

Une observance très rigoureuse du traitement au long cours est absolument nécessaire, sans quoi la maladie progresse à nouveau. 

A qui s’adresse le dépistage ?

Il est conseillé à tout le monde de se faire dépister 

– dès l’âge de 40 ans, vu que le glaucome touche 2% des personnes de plus de 40 ans, et 15% des plus de 70 ans, 

– ou si vous présentez l’un des facteurs de risque suivants, quel que soit votre âge:

  • Antécédents familiaux de glaucome
  • Origine Africaine ou Hispanique
  • Forte myopie ou hypermétropie
  • Hypertension artérielle
  • Problèmes vasculaires
  • Diabète
  • Traitement prolongé à base de cortisone ou d’autres médicaments
  • Traumatisme antérieur de l’œil.

Q&A

Information & prise de rendez-vous

Icône d’information pour les secrétariats
Glaucome

Pages liées

Semaine mondiale du glaucome : trois questions à la Dre Evangelia Gkaragkani

En Suisse, entre 60’000 et 100’000 personnes souffrent de cette maladie. À l’occasion de la Semaine mondiale du glaucome, apprenez-en plus sur ce « voleur silencieux de la vue » avec la Dre Evangelia Gkaragkani, médecin ophtalmologue à notre hôpital.
Lire la suite
Dernière modification: